Infolettre- Septembre 2016

D’un média… l’autre

Tout en se réservant une pause estivale, l’équipe de Kaléidoscope a poursuivi son travail au cours des derniers mois.  Les efforts ont porté sur deux fronts : un, préparer le numéro d’automne qui fera état des grands rendez-vous internationaux tenus aux Québec au cours de la saison; et deux, poursuivre, avec un comité élargi, la réflexion sur l’avenir de K ou, plus largement, sur l’avenir d’un média en développement collectif.

 

Le prochain numéro est en train de s’écrire, inspiré par les grands événements mondiaux qui se sont tenus – et se tiennent encore – au  Québec. Ces forums ont permis de démontrer que, partout sur la planète, s’élève une envie, une volonté de changer le monde, un geste à la fois, un projet à la fois, une utopie à la fois. K n’échappe pas à ce courant de profonde mutation. Lui aussi doit s’adapter, s’ouvrir, se renouveler.

 

L’assemblée générale  annuelle de Kaléidoscope qui se tiendra, avec un peu de retard, le 1er décembre 2016 entre 16h et 19 h, sera donc l’occasion de prendre des décisions cruciales pour l’avenir.

 

Kaléidoscope existe depuis près de 17 ans. Au fil des ans, il a changé de nom, de statut, de positionnement, de sources de financement, de mode de gouvernance, voire de vision. Les membres se sont succédé dans son équipe de rédaction et au sein de son conseil d’administration. Mais essentiellement, sa mission est demeurée la même : informer, et réfléchir sur ce qu’on a convenu d’appeler le développement collectif.  Si ce besoin de communiquer, d’échanger, de partager demeure tout aussi  impérieux, le temps est peut-être venu de redéfinir le véhicule pour le faire.

 

Récemment, plusieurs facteurs ont mis en lumière la nécessité de donner un véritable coup de barre : suspension précoce du financement de l’INSPQ, réduction de l’équipe de production, difficulté à recruter membres et abonnés … et ceci, dans un contexte d’austérité – qui nous atteint autant que nos partenaires – et de crise dans les médias écrits.

 

Le comité élargi chargé de réfléchir à l’avenir de K, auxquel certains d’entre vous ont accepté de participer, en est arrivé à deux conclusions : un, dans sa formule actuelle, K ne répond plus aux attentes;  et deux, il faut prendre tout le temps nécessaire pour réfléchir collectivement  à l’éventuelle co-construction d’un nouvel espace d’information, d’échange et de réflexion.

C’est dans cette optique que, lors de sa séance du 13 septembre dernier, le Conseil d’administration de Kaléidoscope a adopté, à contrecœur mais avec la conviction que c’était la seule chose à faire, une résolution en vue de procéder à la dissolution de K.  Cette proposition sera soumise aux membres de Kaléidoscope, réunis en Assemblée générale extraordinaire.

 

Le prochain numéro de Kaléidoscope sera donc le dernier.

Les membres du conseil d’administration tiennent à rendre hommage à tous ceux et celles qui ont mené la barque, à travers vents et marées, et ont ainsi contribué à maintenir vivante l’information et la réflexion sur ce qu’on  a convenu d’appeler le développement collectif, c’est-à-dire le développement des communautés par et pour leurs membres. Merci à ceux et celles qui ont écrit dans nos pages, témoignant des actions sur le terrain et de l’avancée des réflexions, ici et ailleurs. Merci enfin à nos lecteurs partenaires, qui nous ont suivi et soutenu, notamment par leurs dons, abonnements et cotisations, mais aussi par leurs idées et leurs propositions.

Kaléidoscope est allé au bout de ses possibles. Sa dissolution ne doit pas être perçue comme un abandon mais comme un retrait stratégique, pour laisser toute la place à l’émergence d’un nouvel outil.

 

Vers un nouveau média

C’est pourquoi le 30 septembre prochain, le comité se réunit à nouveau pour élaborer quelques prototypes de cet éventuel outil de communication, mieux adapté à la réalité actuelle. Au cours du mois d’octobre, ces prototypes seront soumis à une analyse de faisabilité.

 

Vous serez ensuite appelés à vous prononcer sur la pertinence et la viabilité des propositions lors d’un événement  « laboratoire » qui aura lieu en novembre prochain. Soyez attentifs. Nous vous communiquerons plus de détails sous peu.

 

Le laboratoire du mois de novembre, l’assemblée générale annuelle et l’assemblée générale extraordinaire de K, trois rendez-vous à ne pas manquer si la communication en développement collectif vous intéresse.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *