Après cinq ans d’engagement soutenu et généreux, notre présidente quitte ses fonctions

Après cinq ans d’engagement soutenu et généreux, notre présidente, Ariane Émond,  a remis sa démission pour se recentrer sur une vie professionnelle qu’elle avait un peu délaissée.

Sous sa gouverne, Kaléidoscope a progressé dans sa démarche vers une plus grande autonomie financière et éditoriale. Sa connaissance du milieu des médias et  sa conviction profonde de la nécessité d’un outil d’information dédié au développement collectif  lui ont permis d’aller chercher des appuis précieux et des partenaires engagés, notamment pour siéger au conseil d’administration. Les membres du conseil tiennent à la remercier très sincèrement de sa contribution et à lui souhaiter la meilleure des chances dans les nouveaux défis professionnels qui l’attendent.

Dans l’attente d’une nouvelle présidence, le conseil maintient le cap.  Deux nouveaux membres ont été co-optés , soit Joël Nadeau de Projet OEB, et Dominique Legendre  de  Appui Montréal. Le rôle de la présidence  sera temporairement assumé conjointement par les quatre plus anciens membres du conseil, soit Geneviève Giasson, Jacques Fiset,  Geroges Letarte et Louis-André Lussier, administrateurs.

Kaléidoscope persiste et signe. La revue continuera d’être publiée sous sa forme actuelle pour la prochaine année, alors qu’un groupe de travail,  initié par le conseil mais réunissant des acteurs externes,  entreprend de repenser K.  Une démarche d’où émergera, nous en sommes convaincus un Kaléidoscope réinventé, mais toujours au service du développement collectif.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *